Jocelyn Vincent massothérapeute

 

 

Accueil 

EST-CE NORMAL D'EPROUVER DE LA NERVOSITE A LA VEILLE DE MA PREMIERE OU DEUXIEME SEANCE ?
Par: Jocelyn Vincent massothérapeute/praticien en hypnose et
président fondateur de l'ACTMD / ACDM

En tant que thérapeute, il n'est pas rare de se faire demander s'il est normal d'éprouver de la nervosité lors des deux premières rencontres.

Les raisons qui amènent de la nervosité à la vieille de la première rencontre diffèrent de celle ressentie lors de la deuxième rencontre. Il est important de noter que cette sensation s'estompe pour disparaître par la suite.

Nervosité lors de la première rencontre
Il n'est pas rare de ressentir une certaine nervosité à la veille de sa première séance d'hypnose, de psychothérapie, de massage... Cette réaction est tout à fait normale, principalement chez les personnes qui n'ont jamais reçu ce type de traitement ou encore qui ont vécu une mauvaise expérience. Tout comme lorsqu'on déménage, qu'on change d'emploi... la nouveauté provoque chez la personne une réaction d'adaptation, un certain stress causé par l'inconnu.

Nervosité lors de la deuxième rencontre
Les raisons qui amènent une certaine nervosité lors de la deuxième rencontre sont très différentes de la première. Suite à la première séance, il arrive souvent que le corps et l'esprit réagissent et commence un processus d'adaptation, d'auto guérison. Il n'y a pas d'amélioration possible sans mouvement, mais le changement est parfois inquiétante. Le confort de l'immobilité est rassurant, réconfortant... du déjà vu. Lorsqu'on touche le corps et/ou l'esprit, c'est l'ensemble du corps qui se met en mouvement. On dit souvent que ce qui ne s'exprime pas s'imprime. C'est pourquoi, un simple touché, des paroles, peuvent éveiller des souvenirs, des sensations enfouies depuis fort longtemps. Cette prise de conscience est souvent incomplète après une seule séance. Le client ne ressent qu'une sensation, peut-être désagréable, sans savoir exactement ce qui se passe en lui. Il peut alors décider de ne pas se présenter à sa deuxième séance par peur de mettre au grand jour des émotions, des souvenirs refoulés.

Deux possibilités. Affronter ou fuir sa peur.
Certains préféreront ne pas affronter leurs peurs et c'est correct. Il faut respecter son rythme. Cette pause pourra peut-être leur permettre d'intégrer ces nouvelles informations. Par contre, il faut savoir que la peur est souvent causée par l'inconnu. Je vais vous donner un exemple. Vous marchez dans la rue et vous entendez des pas derrière vous. Vous pouvez accélérer le pas, sans regarder derrière vous et une fois à la maison vous imaginer que vous étiez poursuivie par un agresseur ou vous pouvez décider de regarder derrière vous et ainsi vous apercevoir qu'il ne s'agit en fait que d'une passante, les bras chargés de provision pressée de déposer ses paquets.

Il est important de savoir que l'inconscient évite de laisser filtrer des informations que le conscient n'est pas encore prêt à recevoir. Vous n'avez donc rien à craindre. Par contre, il est important de communiquer cette information à votre thérapeute pour qu'il puisse adapter ses techniques à vos besoins.

Voici différentes façons de diminuer cet inconfort:

  • Lire sur le sujet pour en connaître davantage
  • En parler avec d'autres qui ont bénéficié du même type de traitement
  • En parler au thérapeute lors de la prise de votre rendez-vous ou lors de votre première séance. Il pourra vous aider à démystifier son approche et vous permettre par le fait même de profiter pleinement de votre séance.

 

Bonne séance

 

 

© Copyright Jocelyn Vincent

 

Membre de l'Association Canadienne des Thérapeutes en Médecines Douces
Reçu pour assurance en massothérapie ou en naturothérapie